Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Ressources Utiles / Recrutement / IPAR recrute un(e) consultant(e) individuel(le)

IPAR recrute un(e) consultant(e) individuel(le)

24 janvier 2021

Sélection d’un (e) consultant(e) individuel(le) pour le renforcement du dialogue entre les industriels et les acteurs locaux de la zone des Niayes sur la gestion du foncier à travers la mise en place d’une plateforme multi-acteur.

I- CONTEXTE
Dans le cadre de l’opérationnalisation des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts (DV) dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale adoptées en mai 2012, il a été mis en place au Sénégal, en 2014, une plateforme nationale de dialogue multi-acteurs autour des DV, avec l’appui de la FAO, du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural et d’IPAR, avec le soutien financier de la France, du FIDA puis de l’Italie et de l’ILC. L’objectif de cette plateforme est d’assurer le dialogue sur la gouvernance foncière (des terres, des forêts et des pêches), l’élaboration de consensus nationaux, la préparation de plans d’actions de mise en œuvre des DV, ainsi que le suivi et l’évaluation. Cette plateforme a mis en place le comité de pilotage sur les DV et la gouvernance foncière (COPIL DV/GF) qui a pour mission la facilitation et l’animation du processus de dialogue sur la gouvernance foncière avec comme principal instrument de référence les DV.

Pour consolider et accompagner les acquis au Sénégal en matière de dissémination et d’opérationnalisation des DV à travers une dynamique multi-acteurs, et dans l’optique de soutenir les processus d’amélioration de la gouvernance foncière, la plateforme a bénéficié de l’appui technique et financier de la FAO et de la Coopération Italienne pour mettre en œuvre le projet « gouvernance foncière inclusive pour améliorer la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance et la consolidation de la paix ».

Dans le cadre du présent projet porté par le COPIL DV/GF, il est prévu des activités relatives à la mise en place de plateformes locales de dialogue sur des enjeux fonciers territoriaux dans l’arrondissement de Méouane, qui est la zone d’intervention dudit projet. Ces outils et plateformes cherchent à renforcer la concertation et le dialogue pour une gouvernance foncière responsable au niveau local prenant en compte les principes des DV et des engagements de l’ILC (International Land Coalition).

Pour rappel, la particularité de cette zone de Méouane étant la présence d’entreprises minières dont la présence dans les cadres locaux de dialogue n’est pas toujours facile. Tenant compte de cette spécificité de cette zone, il est prévu de faire appel à une compétence externe qui sera chargée de faciliter le contact avec les entreprises pour les informer davantage sur l’initiative du COPIL DV/GF et les sensibiliser sur l’intégration de la dynamique de dialogue en construction au niveau de la localité.

C’est dans cette perspective que s’inscrit les présents TDRs pour le recrutement d’un expert chargé de faciliter cette mission dans l’arrondissement de Méouane.

II- OBJECTIFS ET RÉSULTATS ESCOMPTÉS
II.1- Objectif général
L’objectif général des présents TDRs est de recruter un consultant chargé de faciliter le dialogue avec les industriels installés dans l’arrondissement de Méouane, dans le but de faciliter leur mobilisation et adhésion au processus de mise en place de la plateforme de dialogue sur la gouvernance foncière. Celle-ci a pour but de regrouper les populations, les autorités locales, les services techniques de l’Etat et les autorités administratives pour une gouvernance apaisée des ressources foncières.

II.2. Objectifs spécifiques :
L’activité du/de la consultant(e) s’articulera autour des objectifs spécifiques suivants :

  • Cartographier les acteurs et les industriels de la zone intervenant sur la gouvernance foncière ;
  • Sensibiliser les industriels et autres acteurs sur l’intégration de la dynamique de dialogue au niveau local ;
  • Faciliter l’adhésion des industriels au processus de mise en place de la plateforme multi-acteurs de l’arrondissement de Méouane ;
  • Faciliter le dialogue multi-acteurs pour une meilleure utilisation de la RSE dans la zone ;
  • Formuler des recommandations opérationnelles pour la dynamisation et la pérennisation de la plateforme.

III- MISSION TACHES ET DU/DE LA CONSULTANT (E)
Les tâches suivantes sont attendues pour être réalisées :

  • Tache 1 : identifier et faciliter le contact avec les industriels
    Pour faciliter le contact avec les entreprises et les informer davantage sur l’initiative du COPIL DV/GF, il est important de disposer d’un répertoire de tous les acteurs plus particulièrement des entreprises minières dont la présence dans les cadres locaux n’est toujours pas facile. Le/la consultant(e) procédera à l’identification des entreprises et facilitera le contact avec les membres du COPIL DV/GF à travers l’organisation de séries de rencontres de sensibilisation sur l’intégration de la dynamique de dialogue au niveau local.
  • Tache 2 : Organiser une rencontre d’échange, de sensibilisation entre les industriels et les membres du COPIL DV/GF
    L’arrondissement de Méouane est le théâtre des conflits récurrents opposent les populations aux industries extractives installées dans la zone. A cet effet, il reste primordial de favoriser l’échange entre l’ensemble des parties prenantes pour parvenir à une réflexion collective pour une cohabitation paisible et un dialogue permanent entre acteurs, et aussi l’utilisation adéquate de la RSE dans la zone. Le consultant facilitera la rencontre pour informer davantage les industriels sur l’initiative du COPIL DV/GF et les sensibiliser sur l’intégration de la dynamique de dialogue au niveau local intégrant les populations, les autorités locales, les services techniques de l’Etat et les autorités administratives.
  • Tache 3 : Définir les modalités de mise en place d’une plateforme locale multi-acteurs
    Le COPIL DV/GF à travers les plateformes, cherche à renforcer la concertation et le dialogue pour une gouvernance foncière responsable au niveau local adossée sur les principes des DV. Ainsi, la mise en place d’un cadre de concertation dans l’arrondissement de Méouane nécessite une analyse approfondie. Le consultant analysera la faisabilité en mettant en évidence des modalités de mise en œuvre opérationnelle pour un bon fonctionnement de la plateforme.
  • Tache 4 : Produire un rapport de mission
    Un rapport mettant en évidence tout le processus devra être fourni par le consultant à la fin de sa mission. Ce rapport inclura des recommandations opérationnelles pour l’inclusion des industriels dans le dialogue local sur la gouvernance foncière et la pérennisation de la plateforme au niveau local.

IV- PROFIL DU CONSULTANT (E) INDIVIDUEL :

Il/elle doit :

  • Être un/une expert(e) sur les questions de RSE avec au moins 5 ans d’expériences dans la gestion ou gouvernance de projets ou programmes de développement agrosylvopastoral en relation avec les questions de la RSE ;
  • Avoir une connaissance approfondie du système de gestion des ressources naturelles et foncières au Sénégal
  • Avoir une expérience avérée sur les négociations, facilitations ou gestions de conflits sur le foncier et la gestion des ressources naturelles et mise en synergie des acteurs pour favoriser la complémentarité.

V- DUREE ET CALENDRIER DE LA MISSION
La durée prévue pour cette mission est fixée à quatorze (14) jours calendaires à compter de la date de signature du contrat. La mission étant prévu pour février 2021.

VI- RECEPTION DES OFFRES
Les Consultants intéressés sont invités à soumettre une offre technique et financière séparée. L’offre technique comportera :

  • Un curriculum vitae (CV) insistant sur le travail de dialogue avec les industries minières et la RSE ;
  • Une note synthétique de compréhension de la mission ;
  • Une description de l’approche et de la méthodologie ;
  • Un plan de travail incluant un chronogramme prévisionnel mentionnant les différentes phases du déroulement de la mission.

L’offre financière déclinera dans un document séparé et en détail le budget pour les différentes étapes en précisant les coûts unitaires.

Les offres doivent être envoyées à l’adresse :ipar@ipar.sn au plus tard le vendredi 29 janvier 2021 à 18h GMT.