Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Ressources / Recrutement / IPAR Recrute un(e) coordinateur (trice) de réseau sur l’intelligence (...)

IPAR Recrute un(e) coordinateur (trice) de réseau sur l’intelligence artificielle responsable pour l’égalité genre

Publié le 11 janvier 2022

L’initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) est un Think-Tank africain basé au Sénégal. Elle est un espace de réflexion, de dialogue et de propositions pour des politiques agricoles et rurales concertées dans la sous-région ouest-africaine.

La mission de l’IPAR est de contribuer au processus de développement économique et social de la sous-région par la création d’un espace d’échanges et de débat adossé sur une recherche stratégique et prospective rigoureuse, connectée aux préoccupations des décideurs et des populations à la base. IPAR poursuit trois missions : recherche, renforcement des capacités et dialogue politique.

CONTEXTE

L’intelligence artificielle, telle qu’elle est comprise aujourd’hui, est l’application d’un comportement semblable à celui de l’homme, à savoir le raisonnement, l’apprentissage et la déduction dans des tâches spécifiques. Bien que la transformation de l’égalité des sexes ait été un objectif clé, la recherche sur les dimensions de genre de l’intelligence artificielle (IA) est encore un domaine nouveau, en particulier en Afrique subsaharienne. Plusieurs problèmes ont été identifiés pour expliquer cette situation : Les données désagrégées et les préjugés sexistes ; l’écart entre les sexes dans le domaine de l’IA ; la capacité de recherche en IA responsable ; le défi de la trans/interdisciplinarité.
Notre objectif général est de faire progresser l’égalité et l’inclusion des genres en Afrique subsaharienne par le développement et le déploiement responsables et locaux d’innovations en intelligence artificielle. Pour ce faire, notre approche repose sur 3 piliers :

  • Pilier I - Développement du "Réseau sur l’intelligence artificielle responsable pour l’égalité des sexes (Net/RAIGE)" selon un modèle inclusif et durable.
  • Pilier II - Renforcement des capacités et plaidoyer sur l’IA responsable pour l’égalité des sexes et l’inclusion pour les membres du réseau et les parties prenantes.
  • Pilier III - Mise en œuvre d’un programme de recherche sur l’IA responsable pour l’égalité des sexes et l’inclusion.
    Un consortium d’institutions de recherche fortes et innovantes (IPAR, CSEA, Sunbird AI) permettra la conception et la mise en œuvre de ce cadre. Le réseau RAIGE, avec son programme de recherche et ses ressources/connaissances, produira des documents de recherche, de communication et de plaidoyer pour une IA responsable en faveur de l’égalité des sexes et de l’inclusion, pendant et après la période de subvention.

OBJECTIFS
Les objectifs de ce réseau RAIGE sont ceux de faire progresser l’égalité et l’inclusion des femmes en Afrique subsaharienne par le développement et le déploiement responsables et locaux d’innovations en matière d’intelligence artificielle.
Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Développer un réseau inclusif et durable afin de lancer et d’intensifier les initiatives dirigées par des africains pour déployer l’intelligence artificielle au service de l’amélioration de l’égalité et de l’inclusion des genres.
  • Renforcer la capacité des innovateurs et des chercheurs africains à développer, déployer et mettre à l’échelle de telles applications d’IA, et ce d’une manière qui garantit l’engagement continu des communautés sous-représentées à la fois dans la conception et les avantages de ces applications.
  • Faciliter la contribution et l’influence d’un programme de recherche africain de coconception sur la mobilisation de l’intelligence artificielle pour l’égalité et l’inclusion des sexes (et la lutte contre les préjugés et les risques d’accroissement des inégalités provenant de ces systèmes) aux conversations et programmes régionaux internationaux pertinents en matière de politique et de pratique de l’IA.

LES PRINCIPALES RESPONSABILITÉS, FONCTIONS ET TÂCHES

Le coordinateur du réseau devra :

  • Initier et coordonner les diverses initiatives au sein du projet pilote ;
  • assurer la coordination des réunions et des dialogues avec les principaux partenaires afin de renforcer et de démontrer notre engagement non seulement à l’égard de l’égalité et de l’équité entre les sexes ainsi que de l’intégration de la dimension genre à tous les niveaux, mais aussi de démontrer à nos partenaires notre ouverture à l’expertise mondiale et à la diversité ;
  • Informer la structure de gestion du projet ainsi qu’aux autres membres du consortium sur l’état d’avancement des actions et des résultats des évaluations ;
    Communiquer et faire le plaidoyer du projet en développant du matériel et des outils de communication qui soutiendront non seulement cette initiative de recherche mais augmenteront également la visibilité de notre travail, incarneront et adopteront l’état d’esprit, le rythme et les exigences du travail avec les principaux membres du consortium. Cela est essentiel, tant au niveau national qu’international, pour la réussite de ce projet ;
  • Assurer la gestion des connaissances et les activités de suivi à chaque étape, y compris les premières activités de recherche et les conceptions ;
  • Renforcer les stratégies d’intégration de la dimension genre tout au long de ce projet ;
  • Gérer les partenariats complexes et les réunions bilatérales avec les partenaires. Gérer un portefeuille de parties prenantes et entretenir des relations avec les différents partenaires.

QUALIFICATIONS ET PRÉREQUIS

  • IPAR recherche un coordinateur engagé, passionné pour animer un réseau plus précisément un consortium panafricain pour le développement de l’Intelligence Artificielle au service du genre.
  • Cette personne devra être très stratégique et organisée, avec des expériences en gestion de projet.
  • Le coordinateur du réseau doit avoir une base solide en matière de défis de développement international avec une expérience avérée en communication et plaidoyer (2 ans au moins) de travail au Sénégal et dans le reste de l’Afrique.
  • IPAR recherche également une personne qui est prête à voyager car ce poste implique des déplacements et des réunions au Sénégal et dans les pays des membres du consortium.

ÉDUCATION
Un master dans un domaine pertinent, comme la gestion de projet, le développement international, les communications, avec 2 ans d’expérience, ou une licence avec une expérience significative (plus de 8 ans) dans un ou plusieurs rôles similaires, est requis

LANGUES
Le coordinateur devra être bilingue de français et anglais.

DURÉE DE CE CONTRAT
Ce contrat est un contrat de prestation de 1 an renouvelable jusqu’à 3 ans correspondant à la durée du projet.

VALEURS DE BASE
Ethique, respect, responsabilité, intégrité, confiance, attention

COMPÉTENCES :

  • Maitriser les outils de gestion de projet
  • Démontrer une connaissance de l’environnement IA et de l’approche genre
  • Maitriser les outils de communication
  • Maitriser le pack office
  • Bâtir et maintenir des partenariats

Soft Skills

  • Bon esprit d’équipe
  • Flexibilité et résistance au stress
  • Volonté d’obtenir des résultats pour avoir un impact
  • Gérer l’ambiguïté et la complexité
  • Penser et agir stratégiquement
  • Travailler en collaboration avec les autres
  • Adaptabilité et capacité à travailler au sein d’une équipe multiculturelle

Les dossiers de candidature doivent être envoyés au Responsable des Ressources Humaines à l’adresse suivante recrutement@ipar.sn avec comme titre « recrutement du coordinateur de réseau sur l’intelligence artificielle responsable pour l’égalité des sexes  », au plus tard le 02 Février 2022 à 12h00 GMT.