Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Agenda / Processus de mise en place d’une DyTAEL à Bignona : Un atelier technique (...)

Processus de mise en place d’une DyTAEL à Bignona : Un atelier technique préparatoire se tient ce 03 et 04 novembre à Bignona.

Publié le 2 novembre 2021

Agenda : Du 3 au 4 novembre

La Dynamique pour une Transition AgroEcologique au Sénégal (DyTAES) procède dans le cadre de son Plan d’actions et de sa Stratégie nationale de plaidoyer, à l’installation de structures locales appelées Dynamique pour une Transition AgroEcologique Locale (DyTAEL) à travers le territoire national sénégalais, en ciblant les zones écogéographiques du pays. Ainsi, des DyTAEL ont été lancées à Podor et à Tambacounda. D’autres sont en cours de construction.

Dans le cadre du processus de mise en place la DyTAEL Bignona, un atelier technique préparatoire est organisé les 03 et 04 novembre, autour de trois pôles à savoir la DyTAES nationale, les DyTAEL de Podor et de Tambacounda et les acteurs locaux de la future DyTAEL de Bignona, sous la facilitation technique de l’IPAR, de la Fédération des Organisations Non Gouvernementales du Sénégal (FONGS), du Conseil National de Concertation et de coopération des Ruraux (CNCR) et de l’Environnement Développement Action pour la Protection Naturelle des Terroirs (ENDA PRONAT).

Cet atelier de deux (2) jours vise à :

  • partager les expériences de la mise en place des DyTAEL existant avec les initiateurs, les facilitateurs techniques et les acteurs locaux du département de Bignona afin qu’ils en tirent bénéfice pour mieux réussir leur future DyTAEL ;
  • partager les réalités de la zone de Bignona et les préoccupations des acteurs locaux pour s’engager dans une dynamique de transition agroécologique ;
  • élaborer une feuille de route pour la DyTAEL de Bignona. Pour cela, les potentialités et les problématiques de l’agroécologie dans le département de Bignona devront être exposées. Par ailleurs, les besoins et les attentes, en termes d’accompagnement, des organisations paysannes pour la promotion de l’agroécologie devront être également cernées.