Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Nouvelles de l’Ipar / IPAR appuie le conseil départemental pour faire de Podor un laboratoire de (...)

IPAR appuie le conseil départemental pour faire de Podor un laboratoire de territorialisation des politiques publiques à travers la plateforme d’emploi et d’employabilité des jeunes

8 avril 2021

Dans le cadre de l’appui à la territorialisation des politiques publiques, l’IPAR accompagne depuis un an le Conseil départemental de Podor dans la mise en œuvre d’un système d’information territorialise à travers la création d’une plateforme sur l’emploi des jeunes et le processus de la Revue Conjointe du Développement Local (RCDL)

La réforme de l’Acte III de la décentralisation s’adosse à l’option de territorialisation des politiques publiques pour un développement du Sénégal à partir des atouts et potentialités des territoires.

Force est de constater la faible territorialisation des politiques publiques, en dépit de l’existence d’une politique dite de territorialisation des politiques publiques avec les pôles de développement territorial. Ce constat est le résultat de l’absence, voire insuffisance, de données désagrégées au niveau départemental.

L’initiative de tester la conduite de la Revue Conjointe du Développement Local (RCDL) comme instrument de territorialisation des politiques publiques est en cours d’opérationnalisation par IPAR et ses partenaires dans le département de Podor. Elle vise à doter ce territoire d’outils et de méthodes capables de l’aider à transformer la force de sa jeunesse en opportunité de développement autour des chaines de valeurs agricoles.

Le choix de Podor pour cet accompagnement se justifie par la volonté politique des autorités locales dans la revitalisation de leur territoire, l’enjeux géostratégique dû à son positionnement a l’interface ente le dieri et le walo et sa proximité avec la Mauritanie, la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le déficit de services publiques de proximité et la forte demande d’informations des migrants relative aux niches d’investissements et aux secteurs porteurs.

Dans ce cadre, l’équipe de IPAR compose de M. Alassane Seck, responsable des politiques agricoles et de la formation et du Pr Sambou Ndiaye, sociologue a l’UGB et chercheur associe à IPAR, séjourné à Podor du 17 au 30 mars 2021 dans le but de collecter des informations nécessaires à la tenue au mois de juillet de la revue conjointe du développement local. Cette mission a été aussi l’occasion de former une dizaine de jeunes

Objectif et fonctions de la RCDL :
L’objectif de la RCDL est de faire avec l’ensemble des acteurs au développement, le point des progrès réalisés et des enseignements à tirer au niveau départemental pour contribuer à accélérer la mise en œuvre de la politique économique et sociale du territoire.
La RCDL crée une plateforme de dialogue en vue de suivre de manière concertée la mise en œuvre de la politique publique, de disposer d’un Cadre de dialogue multi-acteurs multi-secteurs et d’opérationnaliser un Cadre de responsabilité mutuelle.

Les principes qu’exige le processus de RCDL :
• Appropriation du processus de RCDL par tous les acteurs du développement local.
• Pertinence par rapport aux documents/stratégies de développement local.
• Participation inclusive de tous les acteurs du développement local.
• Engagement de toutes les parties prenantes au développement vis à vis des résultats.
• Processus impartial et basé sur les preuves/évidences.
• Capacité à améliorer les processus départementaux de dialogue, de planification, de budgétisation, de mise en œuvre et de suivi-évaluation.
• Prise en compte des questions émergentes.
• Processus d’apprentissage (caractère nouveau de l’exercice).

Activités réalisées :
Dans le cadre du processus de revue conjointe, l’IPAR, mandaté par le Conseil départemental, a réalisé des activités d’information et de sensibilisation des acteurs et des autorités de la localité pour une compréhension commune de l’exercice ; de collecte de données/informations (conception d’outils de collecte, de mise en place d’un dispositif local de collecte, formation des enquêteurs, enquêtes auprès des Entreprises, des OP, des Filières et des ONG et entretiens avec les services régionaux de St Louis et départementaux de Podor. Une réunion d’échanges avec les acteurs sur l’état d’avancement du processus RCDL présidée par le Président du Conseil départemental a été également organisé.

Prochains étapes :

  • Collecte complémentaire de données.
  • Elaboration du document de RCDL.
  • Organisation des 4 concertations (par catégorie d’acteurs) : Secteur public, Société civile (OP), Secteur privé, Bailleurs (ONG et PTF).
  • Organisation de la Grande Revue (rencontre départementale avec tous les acteurs).

Galerie photos