Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Vidéothèque / Dr. Cheikh Oumar BA invité de ITV sur la sortie du Livre : Senegal (...)

Dr. Cheikh Oumar BA invité de ITV sur la sortie du Livre : Senegal Post-COVID-19 : Souveraineté et Ruptures

13 avril 2021

Le livre "Sénégal Post-COVID-19 : Souveraineté et Rupture" est publié par IPAR et le RASA, un réseau de chercheurs et hauts responsables africains, qui vise à rendre compte des évolutions et transformations sociétales, économiques, culturelles, religieuses, politiques, environnementales pour donner une autre idée de l’Afrique pas toujours mis au centre des débats

"La pandémie de la Covid-19 a exacerbé les défaillances des systèmes politiques et économiques à l’œuvre au Sénégal. Alors qu’il est relativement épargné par la crise sanitaire, il s’est retrouvé dans des difficultés économiques et alimentaires liées aux goulots d’étranglement dans les chaines de valeur. Ce qui met en évidence la fragilité du modèle de la petite économique ouverte adoptée depuis les années 60. Toutefois, les crises ne provoquent pas seulement le chaos mais offrent également l’opportunité d’un débat prospectif sur les nouveaux défis, horizons et ambitions collectives d’une nation. Les auteurs ne se sont pas contentés d’un diagnostic, ils sont allés plus loin en proposant des pistes de solutions."

À la place de la RELANCE, les contributions proposent des RUPTURES par rapport aux dogmes de la pensée néolibérale dominante (notamment ses critères d’appréciation de la vulnérabilité des pays, ses seuils arbitraires concernant les déficits publics et l’endettement, ses critères d’évaluation des investissements publics plus orientés sur le retour sur investissement que sur le contenu local, etc.). Les contributions embrassent des enjeux économiques, sociaux, culturels et politiques et démontrent la pertinence d’une refondation holistique dont la nécessité a été rappelée par la pandémie du Covid-19.

==
Dans ce livre, pas moins de cinq contributions de chercheurs de l’IPAR qui traitent des questions liées aux conséquences de la COVID-19 sur les systèmes alimentaires et suggèrent des pistes pour l’après COVID.