Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos Publications / Documents de travail / Directives volontaires pour une agriculture familiale : Qui Nourrit, (...)

Directives volontaires pour une agriculture familiale : Qui Nourrit, Emploie, Enrichit et Préserve le Sénégal - Document d’Orientation pour l’Action

Ce document d’orientation est produit dans le cadre du GDSP, Directives volontaires pour une agriculture familiale, qui milite « pour des investissements qui améliorent durablement les capacités des exploitations familiales, fortes de tous ses acteurs, à nourrir le Sénégal et à contribuer à la création d’emplois et de richesses aux différents niveaux et dont la gouvernance est inclusive, transparente et équitable ».

Les Directives Volontaires pour l’Agriculture Familiale (DV/AF) interviennent dans ces circonstances pour contribuer à construire des solutions adaptées aux problèmes du secteur, de proposer des mesures pour une agriculture familiale capable de nourrir sainement et durablement les populations, de fournir des emplois qualifiés et mieux rémunérés aux jeunes, de procurer des revenus décents aux paysans, de revaloriser le statut du jeune et de la femme dans l’exploitation agricole, de gérer les équilibres naturels et d’entretenir la biodiversité,

Le présent document d’orientation pour l’action est le fruit de 13 mois de travail réparti en 6 étapes et dont la dernière fut constituée par la validation au cour d’un atelier national.

Ses recommandations qui sont le fruit d’un travail de consultation nationale des Organisations Paysannes et de Producteurs ainsi que des Organisations de la Société Civile et de leurs partenaires contribuent notamment à :

  • construire des solutions adaptées aux problèmes du secteur,
  • proposer des mesures pour une agriculture familiale capable de nourrir sainement et durablement les populations,
  • fournir des emplois qualifiés et mieux rémunérés aux jeunes,
  • procurer des revenus décents aux paysans,
  • revaloriser le statut du jeune et de la femme dans l’exploitation agricole,
  • gérer les équilibres naturels
  • entretenir la biodiversité,