Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Agenda / 7ème Débat : Quels effets de la COVID-19 sur les ménages agricoles dans un (...)

7ème Débat : Quels effets de la COVID-19 sur les ménages agricoles dans un contexte de changement climatique ?

Même si la relation entre la crise de la Covid19 et le changement climatique reste encore à clarifier, au Sénégal où il est recensé 755 000 ménages agricoles dont l’activité est fortement tributaire des conditions climatiques. Les conséquences de cette pandémie risquent ainsi d’être ressenties plus durement par ces derniers.

Samedi 27 juin

La récente pandémie a provoqué des conséquences sanitaires et socioéconomiques sans précédent. Les mesures prises par les autorités sénégalaises pour limiter la propagation du virus ont eu des effets négatifs sur les activités des populations. En effet, les agriculteurs ont rencontré des difficultés pour écouler leurs productions à la suite de la fermeture des marchés et de la limitation des déplacements inter-régionaux. Or, ces mêmes agriculteurs faisaient déjà face à un ensemble de défis, dont ceux relatifs aux effets du changement climatique. Mais si la relation entre la crise de la Covid19 et le changement climatique reste encore à clarifier, il est certain que les effets de cette pandémie vont davantage exposer les ménages déjà vulnérables au changement climatique. Au Sénégal où il est recensé 755 000 ménages agricoles dont l’activité est fortement tributaire des conditions climatiques, les conséquences de cette pandémie risquent ainsi d’être ressenties plus durement par ces derniers.

Dans ce cadre, les choix de systèmes agricoles avec une productivité sans cesse croissante conduisent à une dégradation des ressources environnementales, des émissions élevées de gaz à effet de serre et in fine posent la question des effets du changement climatique avec plus d’acuité. Cela accroit l’apparition de maladies, dont les vecteurs peuvent être des animaux sauvages qui se rapprochent davantage des habitats des êtres humains. La conjugaison de crises sanitaires et de crises climatiques risque d’induire des pertes et dommages non négligeables sur les moyens d’existence des ménages agricoles
Dans ce cadre, plusieurs questions se posent :

  • Comment prévenir les crises épidémiques récurrentes, en modifiant notre rapport à l’environnement ?
  • Quel pourrait être l’apport de la recherche, multidisciplinaire pour mieux comprendre les interrelations entre santé humaine, animale et environnementale ?
  • Quelles politiques (agricoles, environnementales) doit-on proposer et qui prennent suffisamment en compte les besoins alimentaires tout en préservant l’environnement ?