Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Agenda / Les Entretiens Eurafricains de Dakar, IAM - Dakar, du 5 au 7 février (...)

Les Entretiens Eurafricains de Dakar, IAM - Dakar, du 5 au 7 février 2018

La Primature du Sénégal, Les Entretiens Européens & Eurafricains (ASCPE), le Groupe IAM, et l’Association Eurafrique21, organisent une rencontre internationale dénommée « Les Entretiens Eurafricains de Dakar » Sous le haut patronage de S.E. M. Mahammed Boun Abdallah DIONNE Premier Ministre du Sénégal à IAM les 5, 6 & 7 février 2018.
Cette importante rencontre qui pour thème « L’Union régionale, moteur d’une croissance inclusive en Afrique de l’Ouest ? » verra la participation d’au moins 400 invités provenant du monde entier.
Auditions, témoignages, tables rondes…Les acteurs de la société civile africaine et européenne débattent entre eux et avec les institutions.

Du 5 au 7 février

Télécharger - consulter le programme

Cette nouvelle édition prolonge celle de Paris qui a eu lieu les 6 et 7 mars 2017 à la FNTP, et se déroulera sous la forme d’un colloque dans les locaux de l’IAM à Dakar les 5, 6 et 7 février 20181.

Elle est co-organisée par ASCPE et la Cellule d’Analyse Economique et Sociale auprès du 1er Ministre de la République du Sénégal, en partenariat avec l’IAM, Institut Africain de Management et Eurafrique 21, l’association créée à Ouagadougou en janvier dernier pour toute l’Afrique de l’Ouest, et de nombreux acteurs institutionnels et de la société civile d’Europe et d’Afrique.

Elle rassemblera plusieurs centaines de personnes, dont soixante-dix intervenants venant de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe pour un dialogue avec les institutions, d’Allemagne, du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, de France, d’Italie, du Mali, du Maroc, de Pologne, du Sénégal et du Togo débattront avec les institutions communautaires.

Avec cette rencontre, nous avons l’ambition de poursuivre et développer le débat public sur les réformes à promouvoir pour construire un marché régional plus compétitif et solidaire ; attirer les investisseurs européens et amplifier l’investissement domestique ; favoriser les projets transfrontières (infrastructures de réseaux, grandes écoles, villes, culture...) et l’émergence d’une industrie financière capable de les financer.

Les Entretiens Eurafricains seront ouverts par une conférence qui nous permettra de bien comprendre les enjeux pour assurer la sécurité et l’intégration en Afrique de l’Ouest dans un contexte géopolitique marqué par la croissance d’une démographie inédite, des conflits et les actes terroristes.

Les tables rondes et les auditions aborderont les questions de gouvernance des institutions régionales et les politiques publiques favorisant la solidarité et la compétitivité des territoires. Nous analyserons les politiques en gestation et l’émergence de nouveaux territoires et acteurs de la société civile en Afrique de l’Ouest, ainsi que les sujets liés aux blocages qui freinent la construction d’une union régionale. L’Union européenne a une expérience à partager et nous mettrons l’accent sur les enjeux démocratiques qui favoriseront la participation active de la société civile à l’élaboration et à la mise en œuvre des réformes.

Nous poursuivrons les débats sur la dynamisation des échanges sur le marché régional, son attractivité, la valorisation et le financement des projets transfrontières et de dimension régionale, ainsi que celui des PME et des collectivités locales qui émergent comme des acteurs essentiels du développement.

Deux soirées cinéma à l’IAM le 5 février et à l’Institut Français le 7, nous permettront de (re)découvrir « Kemtiyu, Cheikh Anta » d’Ousmane Mbaye et « Mémoire en marche » de Julien Masson.

Lors de la visite de l’Ile de Gorée le jeudi 8 février, nous serons accueillis par le Maire de la Commune de Gorée qui nous rappellera l’histoire de l’esclavage.