Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / apanews.net - L’État sénégalais bientôt doté d’un bureau de prospective (...)

apanews.net - L’État sénégalais bientôt doté d’un bureau de prospective économique (Officiel)

Le Gouvernement du Sénégal va bientôt se doter d’un bureau de prospective économique qui sera un think thank public sur les politiques publiques, a annoncé mercredi à Dakar, Moubarack Lô, conseiller du Premier ministre en charge de la Cellule d’analyse économique et sociale (Caes).

1er février 2018

"Ce bureau de prospective économique va remplacer la Cellule d’analyse économique et sociale (Caes). Il sera bientôt mis en place car, le Décret de sa création est sorti. Bien que public, ce think thank va beaucoup travailler avec les chercheurs", a dit Moubarack Lô.

Il s’exprimait au cours d’un panel sur "l’apport des Think Tank dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques au Sénégal". Il était organisé par la Primature à travers la Cellule d’Analyses Economique (CAES) en collaboration avec l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) dans le cadre de la célébration au Sénégal de la journée internationale des Think tank.

Poursuivant, le conseiller du Premier ministre a dégagé des pistes de collaboration avec les think thank sénégalais auxquels ils demandent de se mettre en réseau.

"Il faut systématiser l’apport des think thank dans l’élaboration des plans de politiques publiques sectorielles. Avec les think thank, on peut avoir un partenariat sur les réflexions prospectives. Ces centres de recherches peuvent nous aider dans la veille stratégique en faisant des notes d’alertes pour amener les autorités publiques à agir", a indiqué Moubarack Lô, soulignant la possibilité pour les think thank de mener une enquête chaque année sur l’impact des politiques publiques.

Selon lui, avec ces centres de recherches, il est aussi possible de produire un rapport annuel critique sur la mise en œuvre des politiques publiques. « Et nous sommes disposés de travailler avec les think thank. Ils peuvent nous aider dans des évaluations approfondies et nous faire des suggestions et la mise en place d’une revue sénégalaise des politiques publiques", a indiqué Moubarack Lô.

Pour ce faire, il a souligné la nécessité de mettre sur pied un fonds public de soutien aux think thank car, à son avis, le Gouvernement doit mettre en place un programme think thank dans le budget de l’état.

"Il est inacceptable que chaque année, les partenaires fassent un appel à contribution et que l’état ne le fait pas. Nous militons pour une subvention pérenne et objective de soutien des meilleurs résultats de recherche", a-t-il ajouté.

Pour Dr Cheikh Oumar Bâ, directeur exécutif de l’Ipar, cette main tendue du Gouvernement vient à point nommé d’autant plus que les think thank existant au Sénégal fonctionent avec le soutien financier des bailleurs étrangers qui, ce faisant, commandent leurs agendas de recherches.

En savoir plus sur https://apanews.net/index.php/fr/news/letat-senegalais-bientot-dote-dun-bureau-de-prospective-economique-officiel#PRBk6oJdcbtGpUST.99