Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos publications / Notes politiques / Policy Brief N°6/2015 : La nécessité d’élaborer une politique foncière (...)

Policy Brief N°6/2015 : La nécessité d’élaborer une politique foncière :

points de vue des Acteurs non gouvernementaux (ANG) sur les enjeux d’une réforme foncière au Sénégal.

Soucieux d’assurer l’accompagnement des acteurs non gouvernementaux (ANG), afin qu’ils puissent s’impliquer, de façon plus dynamique, dans le processus de préparation de la réforme foncière, l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) a réalisé, au nom du CRAFS, dans le cadre du Projet réformons le foncier à la capitalisation de l’expérience du dialogue politique entre ces acteurs et l’Etat sur la question foncière.

Il s’agissait de :
a) faire l’état des lieux du processus d’implication des acteurs non gouvernementaux dans la réforme foncière (méthodologies développées, positions adoptées, propositions élaborées, etc.) ;
b) capitaliser les expériences de plaidoyer, en vue d’en tirer des leçons visant à renforcer l’efficacité des démarches adoptées ;
c) élaborer un document commun de position et de proposition sous-tendu par les axes de convergence qui ont été identifiés après discussions avec les différentes catégories d’acteurs ;
d) élaborer un document de synthèse portant sur les positions et propositions communes adoptées par les acteurs ciblés, ainsi que sur les résultats de la capitalisation des expériences de plaidoyer.
=========
Plaidoyer pour la prise en compte des préoccupations des communautés locales, des couches vulnérables et de la foresterie dans la réforme foncière au Sénégal.
La présente note a été réalisée par l’IPAR avec le soutien financier de OXFAM