Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes (...) / Diffusion et opérationnalisation des Directives Volontaires au (...) / Au Sénégal, lancement du projet de renforcement de la diffusion et de (...)

Au Sénégal, lancement du projet de renforcement de la diffusion et de l’opérationnalisation des Directives volontaires

Le comité de pilotage sur les Directives Volontaires et la gouvernance foncière (COPIL) présidé par le Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural (MAER) et co-présidé par le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), appuyé techniquement par l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), en partenariat avec la Commission Nationale de Réforme Foncière (CNRF) et la FAO, organisent les 07 et 08 décembre 2016 à Dakar, le troisième atelier national sur la mise en œuvre des Directives volontaires au Sénégal.

Ce troisième atelier lance officiellement le « Projet de renforcement de la diffusion et de l’opérationnalisation des Directives volontaires au Sénégal » porté par le COPIL.
Présidée par le ministère de L’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER), la cérémonie d’ouverture a vu la participation du Pr. Moustapha Sourang, Président de la Commission Nationale de Réforme Foncière (CNCRF), M. Boubacar Diop, Administrateur du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR), et des partenaires techniques et financiers dont M. Roberto Colomine, Ministre plénipotentiaire et représentant du Ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) et M. Patrick Davis, Représentant de la FAO au Sénégal.

Suite à la validation du document de politique foncière (DPF) par la CNRF, cette rencontre de haut niveau constitue un lieu de débat et de réflexion sur la contribution de la mise en œuvre des Directives volontaires au processus de réforme foncière.
Elle vise ainsi à présenter le bilan de la mise en œuvre des Directives volontaires au Sénégal, les activités du projet d’opérationnalisation des DV et d’échanger sur les bonnes expériences, initiatives et pratiques de gouvernance foncière qui peuvent inspirer les prochaines étapes du processus de réforme foncière.

En rappel, les acteurs de la gouvernance foncière au Sénégal avaient mis en place une plateforme nationale multipartite en 2014, au cours du premier atelier national sur les Directives volontaires, organisé par le MAER, la FAO et l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), avec une forte impulsion du Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), ainsi qu’avec le soutien financier de la France, du Fonds international de développement agricole (FIDA) et de l’Italie. Suite à ce premier atelier, l’engagement de plusieurs parties prenantes (représentants des Organisations de la société civile (OSC), du milieu universitaire, du gouvernement, du secteur privé, des collectivités locales et des organisations paysannes) a conduit à la création du COPIL.

Le COPIL a organisé le deuxième atelier national en juillet 2015, co-présidé par la CNRF et le MAER. L’atelier a porté sur la mise en œuvre des Directives volontaires dans le contexte du processus de la réforme foncière grâce à l’appui financier de l’Italie et du FIDA.

L’effort de mobilisation et l’important travail abattu par le COPIL a conduit en 2016 à la conception participative du « Projet de renforcement de la diffusion et de l’opérationnalisation des Directives volontaires au Sénégal ». Ce projet de deux ans, financé par la Coopération italienne, vise à renforcer les capacités de tous les acteurs impliqués dans les efforts de mise en œuvre les Directives volontaires, à soutenir la réforme foncière et à opérationnaliser les Directives volontaires à travers des activités pilotes.

Galerie photos