Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos publications / Déclarations et communications / Formation agricole et rurale au Sénégal : de la stratégie à la mise en (...)

Formation agricole et rurale au Sénégal : de la stratégie à la mise en oeuvre

 Communication de El Hadji Abdou Gueye et Jacques Faye à la table-ronde sur la SNFAR organisée par le Hub Rural en juillet 2008.

Changer les pratiques et les comportements des acteurs, tel est l’un des défis majeurs de la formation agricole et rurale en Afrique subsaharienne. Au Sénégal, pays pionnier dans la mise en oeuvre d’une stratégie nationale dans ce domaine, des avancées notables sont constatées. Mais le vrai changement demandera du temps.

Le Sénégal a joué un rôle de pionnier dans la formulation de stratégies nationales de formation agricole et rurale (SNFAR). Un document de référence élaboré de façon participative est disponible depuis une dizaine d’années. Des ateliers de réflexion et de formation, des groupes de travail thématiques associant différentes institutions publiques et privées essayent progressivement de traduire en actes la SNFAR.

Le Hub Rural a rassemblé une quinzaine des principaux acteurs du secteur pour faire le point sur les travaux passés et en cours, les acteurs engagés et les enjeux. Jacques Faye, successivement en appui technique aux OPA et directeur général de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra), et Babacar Diop, leader paysan, aujourd’hui président de la Fédération des organisations non gouvernementales du Sénégal (Fongs Action paysanne), tous deux grands témoins du processus de formulation de la SNFAR, ont participé à la table ronde.