Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / Directactu - Colloque d’organisations paysannes : 200 experts pour (...)

Directactu - Colloque d’organisations paysannes : 200 experts pour revaloriser l’agriculture familiale

L’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) appuyée par d’autres organisations paysannes et ses partenaires, va tenir un forum sur les exploitations familiales la semaine prochaine. L’objectif de la rencontre qui réunira prés de 200 experts, est de revisiter l’importance de l’agriculture familiale.

24 novembre 2018

L’initiative prospective agricole et rurale (Ipar) et d’autres organisations paysannes tiennent, à Dakar un colloque sur les exploitations familiales. Avec pour thème, « l’avenir des exploitations familiales d’Afrique de l’ouest dans une économie mondialisée », la rencontre se tiendra du 27 au 29 novembre prochain. Le choix du thème est motivé selon le secrétaire exécutif de l’Ipar, Cheikh Oumar Ba, par la place importante qu’occupent les exploitations familiales dans les sociétés.

Pour lui, les exploitations familiales ont besoin d’être sécurisées afin de mieux accroitre la résilience contre les effets dévastateurs des changements climatiques. Il ajoute, par ailleurs, que l’agriculture familiale a besoin d’être sécurisée afin d’accroitre la résilience contre les effets des changements climatiques. Mieux, cette forme d’agriculture peut constituer une réponse adéquate à la demande d’emploi des jeunes, a confié Cheikh Oumar Ba. Les exploitations familiales contribuent aussi à la transformation et l’industrialisation, ajoute-t-il. La présidente du conseil d’administration de l’Ipar, Aminata Niane, a soutenu que le colloque sera une occasion pour revisiter l’importance des exploitations familiales.

A signaler que cette rencontre de l’Ipar tenue dans le cadre de la célébration des 10 ans d’existence de la structure, sera une occasion pour les organisations paysannes impliquées dans l’organisation de l’évènement de rendre hommage à un des leurs. Il s’agit de l’ancien directeur de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra), Jacques Faye. Cheikh Oumar Ba, trouve qu’il y’a un intérêt de revisiter la pensée de l’homme car, il a contribué à la création d’un espace de dialogue et de concertation pour les agriculteurs

Le coordonnateur de la Cellule d’appui du Conseil national de coopération et de concertation des ruraux (Cncr), Maurice Dia, pense qu’il est nécessaire de revisiter l’œuvre de Jacques Faye, à cause de la place qu’il a réussi à donner à l’agriculteur dans la société. Environ 200 participants sont attendus au colloque. Ils viendront de plusieurs pays africains mais aussi de la Suisse et de la France. L’objectif de la rencontre est aussi d’arriver à un agenda de la recherche afin de pouvoir formuler des recommandations pour les décideurs politiques, a indiqué Cheikh Oumar Ba

Source : directactu

Galerie photos