Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / Revue de presse / Atteinte des ODD Encore des efforts à fournir

Atteinte des ODD Encore des efforts à fournir

Le Gouvernement du Sénégal, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), a organisé pendant deux jours une rencontre de partage et de pré-validation des résultats du rapport de suivi des Objectifs de Développement durable (ODD).

10 octobre 2017

Le coordonnateur de la Direction générale de la planification et des politiques économiques (DGPPE) Mayacine Camara, a indiqué qu’en termes de résultats des ODD, il faut beaucoup d’efforts. Il s’exprimait lors de l’ouverture d’un atelier de partage des résultats du rapport 2017 sur l’état d’avancement de la mise en œuvre en 2016 des Objectifs de Développement durable. « Nous avons projeté le Sénégal en 2030 avec la tendance actuelle. Évidemment, il y a beaucoup de choses à faire pour l’éducation, mais aussi pour combattre la pauvreté et surtout pour ne laisser personne, surtout sur les points de vue sur les inégalités », a expliqué M. Camara. Et de poursuivre : « cela va peut-être nous permettre de voir les leviers importants sur les lesquels nous devons appuyer pour relever les contraintes d’ici 2030 ». Pour lui, il revient à travers ce premier rapport préparé par la DGPPE, en collaboration avec le secrétariat technique du cadre harmonisé de suivi évaluation des politiques publiques et avec l’ensemble des services étatiques, de faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des ODD afin d’évaluer les progrès et d’identifier les contraintes majeures au développement économique. « Cet exercice devra nous aider à identifier les actions prioritaires, à mieux comprendre pour faire face aux défis majeurs de la mise en œuvre et à identifier les lacunes qui doivent être comblées si l’on veut atteindre les ODD d’ici à 2030 », a-t-il soutenu. En effet, l’objectif de cette rencontre est d’écouter et de recueillir la contribution des acteurs de la société civile et des élus locaux pour trouver un consensus.

27% de réalisation des 17 ODD

Concernant ce rapport provisoire, les résultats montrent que le niveau moyen de réalisation pour les 17 ODD à l’horizon 2030 est d’environ 27% dans le scénario de base (Business as usual). Cette performance modeste s’explique par la faiblesse du niveau de croissance économique conjuguée à une hausse des inégalités se traduisant par de faibles performances pour les ODD 1 et 10. Selon le document, ce niveau de croissance s’avère insuffisant pour financer des investissements dans les services publics fondamentaux nécessaires pour générer une forte amélioration dans la plupart des ODD. Cependant, les ODD 3, 6, 12 et 14 se démarquent de cette faible performance réalisée globalement. Par ailleurs, les ODD 2, 11 et 13 montrent une performance particulièrement faible, en dessous de 10%. L’augmentation des inégalités, combinée à la stagnation des rendements dans l’agriculture, limitent les progrès au niveau de la nutrition (ODD 2). De même, la faiblesse de l’investissement au niveau de l’adaptation au changement climatique et un taux de croissance limité de l’investissement pour la gestion des déchets, concourent au taux d’achèvement très bas réalisé pour les ODD 11 et 13. Ainsi, dans sa globalité, le scénario BAU présente un Sénégal caractérisé par un niveau de croissance économique modeste et peu inclusive, ne favorisant pas un développement durant. Au même moment, l’évolution des stocks de ressources naturelles, tels que l’eau, la forêt, le sol et les stocks de poissons, dévoile une forme de gestion non-soutenable. Ces dynamiques se reflètent clairement dans la performance modeste réalisée au niveau des ODD, pour la plupart desquels des marges réelles de progression existent.

Zachari BADJI