Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Actualités / L’IPAR dans la presse / Apanews.net/Lancement au Sénégal d’un projet d’opérationnalisation des (...)

Apanews.net/Lancement au Sénégal d’un projet d’opérationnalisation des Directives volontaires

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Équipement rural, Dogo Seck, a lancé mercredi à Dakar, le Projet de renforcement de la diffusion et de l’opérationnalisation des Directives volontaires au Sénégal.

8 décembre 2016

"Le Comté de pilotage pour la mise en œuvre des Directives volontaires (Copil) a initié ce projet approuvé en juillet 2016. Il y a un consensus fort sur l’importance de reconnaître et protéger les droits fonciers de tous les acteurs, et de promouvoir la participation des citoyens dans l’amélioration de la gouvernance foncière", a expliqué Dogo Sek.

D’une durée de deux ans, ce projet est initié par le Comté de pilotage pour la mise en œuvre des Directives volontaires (COPIL) du Sénégal qui réunit des acteurs étatiques, de la société civile, entre autres.

Co-présidé par le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural (MAER) et par le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), le COPIL est appuyé techniquement par l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), en partenariat avec la Commission nationale de réforme foncière (CNRF) et la FAO.

"Le projet est le fruit d’une concertation multi-acteurs menée par le Copil. Il vise en grande partie la rationalisation des Directives volontaires sur le terrain et prévoit de soutenir les initiatives pilotes de gouvernance locale, comme l’augmentation des délivrances des titres fonciers aux femmes et aux jeunes", a ajouté Dogo Seck, Sg du Maer.

Selon Babacar Diop du CNCR, la finalité du projet est d’accompagner le processus de dissémination et de mise en œuvre des Directives volontaires, dans une dynamique multi-acteurs regroupant des acteurs publics et privés, la recherche, la société civile ainsi que les organisations paysannes et dans l’optique de soutenir les processus d’amélioration de la gouvernance foncière en cours.

- See more at : http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=4869734#sthash.l6iqPLWM.dpuf