Think thank sur les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l’Ouest

Accueil / Nos publications / Documents de travail / Améliorer les politiques d’autosuffisance en riz en Afrique de l’Ouest, Défis (...)

Améliorer les politiques d’autosuffisance en riz en Afrique de l’Ouest, Défis et opportunités – Rapport de l’atelier de Dakar

L’Afrique de l’Ouest dépend, pour plus de 40% de son approvisionnement en riz, d’importations provenant essentiellement des pays asiatiques, principalement la Thaïlande, le Vietnam et l’Inde. Trois pays restent tributaires de ces importations : le Nigéria, la Côte-d’Ivoire et le Sénégal.

Dans ces pays, comme dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest, la production de riz n’est pas encore en mesure de répondre aux besoins de consommation en augmentation croissante due notamment à la croissance démographique, l’augmentation rapide de la population urbaine, l’augmentation des revenus et l’évolution des préférences des consommateurs urbains. La crise mondiale des prix alimentaires de 2007/2008 illustre bien ce constat et a montré la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire de la plupart de ces pays.

Sous l’initiative de l’IPAR, du CSEA et du CIRES, l’atelier de Dakar, qui s’inscrit en droite ligne de la mise en oeuvre des orientations des politiques régionales, notamment de l’ECOWAP et de son programme ‘’offensive régionale pour la relance durable et soutenue de la riziculture ouest-africaine’’, a été organisé dans le but de partager des informations et des analyses sur ces différentes initiatives.